« En été, à l’heure de la sieste, au bord de la mer sur une terrasse en bois, une vieille radio murmure une chanson douce.  »

Yannick Walet nous invite dans son univers épuré, sincère et portant le sceau du fait maison. Il raconte des histoires, les siennes et et les nôtres, il chante avec mélancolie l’amour et le temps qui passe mais s’en amuse gentiment en baladant sur le monde son regard de vieux nouveau-né.